FAQ

FAQ

Foire Aux Questions

Un chasseur immobilier (ou chasseur d’appartement) est un professionnel de l’immobilier qui effectue à la place de l’acquéreur tout le travail de recherche d’un bien immobilier :

  • il prospecte sur l’ensemble du marché auprès des particuliers et professionnels et sélectionne les biens correspondant aux critères attendus
  • il effectue les visites
  • il fournit des comptes rendus qui permettent à l’acheteur de ne visiter que les produits qui correspondent à ses attentes
  • il l’assiste depuis la négociation du prix jusqu’à la signature de l’acte de vente.

Il travaille uniquement sur mandat de recherche. Le manque de temps, l’éloignement géographique ou le souhait de s’associer à un professionnel de l’immobilier sont autant de raisons de faire appel à lui.

L’agent immobilier classique est principalement en charge de prospecter des biens pour en assurer la promotion et vente, mandatée par le vendeur. Il se consacre très majoritairement à la vente et très peu à la recherche  et travaille en général sur un secteur précis et avec un stock de biens limités à ce secteur. Son intérêt premier est de vendre les biens qu’il détient.

Le travail du chasseur est de sélectionner des biens pour le compte d’un client acquéreur à qui il propose un service sur mesure et auquel il garantit :

  • un gain de temps évident en visitant à sa place
  • une méthode efficace fondée sur sa réactivité, sa connaissance du marché et de ses acteurs, sa neutralité par rapport aux offres et au prix de vente
  • une prospection « marché » beaucoup plus large et non limitée à un secteur
  • un service d’accompagnement et de conseil pour aborder en toute sécurité tous les enjeux d’une acquisition
  • la négociation du prix d’achat auprès du vendeur et sa capacité d’influence liée à sa connaissance du marché
  • une grande disponibilité

Pas en Espagne ! C’est une très grande différence et nous nous devons de vous attirer clairement sur ce point sensible.

En France : comme tout intermédiaire dans une transaction immobilière, le chasseur immobilier est soumis à la Loi du 2 janvier 1970 et à son Décret d’application du 20 juillet 1972 dite «Loi Hoguet» (cf. art 1 L. 02 janvier 1970).

Pour exercer, le chasseur immobilier doit être titulaire d’une carte professionnelle, dite « carte T» délivré par la CCI de son lieu d’activité, avoir souscrit une assurance RCP (Responsabilité Civile Professionnelle), une garantie financière et avoir un mandat de recherche en bonne et due forme.

Le chasseur est un professionnel de l’immobilier soumis aux mêmes obligations que tous les intermédiaires immobiliers :

  • détention d’une carte professionnelle
  • garantie financière
  • Responsabilité Civile Professionnelle
  • obligation de signer un mandat de recherche

Il s’engage à vous informer du travail effectué en votre nom.

En Espagne, oui !

En France, ce n’est plus possible depuis 2014 et la promulgation de la loi ALUR, car la recherche immobilière a été ajoutée au champ d’application de la loi Hoguet, celle-ci imposant la détention d’une carte professionnelle pour exercer. Son accès nécessite de justifier de conditions d’aptitudes morales et professionnelles reposant sur la possession de diplômes et/ou d’une expérience professionnelle reconnue.

Que le chasseur immobilier intervienne ou pas dans la négociation et la conclusion de la vente, il doit dorénavant être titulaire d’une carte professionnelle.

Les honoraires sont libres, il n’y a pas de minimum ni de maximum, mais une rémunération propre à chaque chasseur immobilier.

Les honoraires sont facturés à l’acheteur, signataire du mandat de recherche.
Le chasseur doit veiller aux intérêts de son client et respecter les us et coutumes appliqués par la profession en matière de rémunération.

Non bien au contraire !
Le service apporté par le chasseur immobilier est souvent un important  gain de temps et d’argent pour l’acheteur, sans compter le conseil personnalisé d’un expert en charge des intérêts de son client et ses talents de négociateur. Pas de frais de déplacement inutiles et de recherches longues et infructueuses !

Les honoraires sont fixés contractuellement à la signature du mandat de recherche, et sont dus uniquement à la réalisation de la mission. Aucun acompte ne peut être demandé.

Oui !
Le mandat écrit est obligatoire selon la Loi du 2 janvier 1970.

Oui !

Le chasseur immobilier est un agent immobilier et à ce titre il est  l’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur.
C’est un des aspects les plus importants de son activité, car il est au cœur du marché local et à une parfaite connaissance du parc immobilier et des derniers prix de vente enregistrés.
C’est le conseil d’expert que l’acheteur est en droit d’attendre en signant un mandat de recherche.

Oui !

Le chasseur immobilier accompagne les acquéreurs dans toutes les démarches administratives et règlementaires jusqu’au jour de la signature de l’acte authentique de vente auprès du notaire. Il s’occupe de récolter et transmettre les informations nécessaires pour la rédaction du compromis et de l’acte authentique de propriété. Il doit veiller au respect des attentes de l’acquéreur quant aux conditions de la vente. 

Cet accompagnement est encore plus important dans le cadre d’un projet à l’étranger où l’acquéreur aura le plus souvent besoin des conseils et des compétences d’un professionnel pour garantir le bon déroulement et la sécurité de la transaction.

Nous avons la particularité de vous proposer un service à la fois sur mesure et très complet mais aussi très sécurisant. Notre agence dispose en effet de  caractéristiques extrêmement importantes pour un acquéreur français désirant acheter un bien immobilier en Espagne :

  • notre Société est immatriculée en France, son siège social est à Saint Nazaire(44) ; ceci engage notre responsabilité en cas de litige.
  • notre activité est basée sur une zone géographique  limitée sur laquelle nous opérons entre Dénia et Alicante  et que nous connaissons depuis de longues années. Nous ne prétendons pas être des experts immobiliers de toute l’Espagne.
  • nous sommes détenteur de la carte professionnelle. C’est-à-dire que nous disposons de l’accréditation française nécessaire en matière de formation et de moralité pour exercer dans le cadre de la réglementation des activités de transactions immobilières et sommes soumis à la loi Hoguet du 2 janvier 1970. Il n’existe pas de réglementation professionnelle des métiers de l’immobilier en Espagne.
  • nous confier votre recherche, c’est donc faire appel à une agence qui vous procurera une grande proximité dans votre projet,  une expertise professionnelle et une grande sécurité.